Loading...

Alimentation et santé mentale, un esprit sain dans un corps sain ?

Un esprit sain dans un corps sain. Qui n’a jamais entendu cette phrase ? D’après une étude publiée dans la revue European Neuropsychopharmacology et menée par une équipe internationale de chercheurs en neuroscience, en psychiatrie et en psychologie, l’alimentation influence la santé mentale et le bien-être.

Mais alors que certains aliments ont un impact direct sur le fonctionnement de notre corps et le développement de pathologies, une alimentation générale saine serait la clé du bien-être. Nous savons que pour fonctionner correctement, notre cerveau a besoin de nutriments, ainsi, les aliments que nous mangeons peuvent exercer une influence sur l’humeur, les hormones ou la cognition.

Une alimentation saine pour se sentir bien dans sa peau

On le sait, santé physique et santé mentale sont liées. Pour être en forme, une alimentation saine et variée constitue la base des efforts à fournir. Voici donc quelques conseils pour adopter une alimentation plus saine. Tout d’abord, boire de l’eau est la base d’une alimentation saine. Boire de l’eau régulièrement permet de rester hydraté, d’améliorer l’état de votre peau et de favoriser le bon fonctionnement de vos reins.

Le deuxième pilier d’une alimentation saine est l’abandon de la consommation de produits industriels au profit de produits frais. Enfin, être à l’écoute de son corps permet de vous sentir bien dans votre corps et d’améliorer votre bien-être.

Des aliments miracles ? 

Si une alimentation saine est importante, quels sont les ingrédients avec une réelle incidence sur notre santé mentale ? 

Il a été prouvé qu’un régime cétogène (riche en gras et faible en glucides) a la capacité d’aider les enfants épileptiques. Les carences en vitamines B12 quant à elles ont un impact sur la fatigue, les problèmes de mémoire ou encore la dépression. 

Les études ont également prouvé les bienfaits du régime méditerranéen sur la santé mentale. Cette cuisine traditionnelle présente dans plusieurs pays bordant la mer Méditerranée se compose principalement de légumes, de fruits, d’herbes aromatiques et d’huile d’olive. Ce régime aurait, selon un total de 20 études longitudinales et 21 études transversales, un réel effet protecteur contre la dépression.

Une étude à interpréter avec précautions  

Néanmoins, ces études sont à interpréter avec précautions car la psychiatrie nutritionnelle constitue un nouveau domaine. Les effets d’un régime alimentaire sur la santé mentale sont bien réels mais dans une certaine mesure uniquement. En effet, « s’il était possible de traiter certains troubles uniquement grâce à un changement de régime alimentaire, cela changerait la vie de millions de personnes ». Une prise de recul sur le long terme de ces études est donc nécessaire pour pouvoir en tirer des conclusions réellement fiables.